282013
 

On a passe nos derniers 3 jours dans l’archipel des Keys, tout au sud de la Floride. Il y a en tout environ 1700 iles, dont la plus grosse est Key Largo, la premiere en venant de Miami et la derniere est Key West, a seulement 90miles (130kms) de Cuba. On a dormi a Key Largo la premiere nuit, en venant des Everglades, pour profiter de la Highway 1 aussi appelee Overseas Highway de jour. En effet, les iles principales sont toutes reliees par une autoroute de 128miles de long (200kms), composee de nombreux ponts dont un de 7miles !

Manque de bol, il a plu toute la matinee donc l’eau etait moins belle et moins turquoise qu’esperee (c’est recurrent) donc pas de belles photos a partager. On a fait un premier arret au Bahia Honda State Park, repute pour ses magnifiques plages naturelles: baignade dans une eau semi-turquoise a au moins 25C, balade sur l’ancien pont pour avoir un point de vue panoramique et pause bronzage avant de reprendre la route.

DSC_0017 - Version 2 DSC_0025

DSC_0022

DSC_0033Deuxieme arret dans un petit boui-boui deniche sur Yelp, le Geiger Gish Camp, qui nous a servi un mahi-mahi blackened de.li.cieux, lemouth en reve encore ;). Enfin on est arrive a Key West, et notre B&B pour les 2 dernieres nuits, le Azul Key West, que l’on recommande (photo a gauche). Personnellement, j’ai beaucoup aime Key West, c’etait vraiment un coin vacances, super mignon avec ses maisons victoriennes. Les gens circulent a pied ou en velos, rarement en voiture, l’ambiance est calme et bon enfant, tres agreable…

DSC_0037 DSC_0057 DSC_0161 DSC_0169

On avait a la base prevu de faire de la plongee sur la barriere de corail mais toutes les sorties du cote ocean etaient annulees a cause du “mauvais” temps donc on s’est contente d’une sortie snorkeling/dauphins, dans le golfe, un peu decevante: 2 ou 3 dauphins vus de loin, peu de poissons tropicaux, une petite raie, quelques crabes et d’enormes langoustes ! Mais peche interdite, dommage !

DSC_0075 - Version 3

DSC_0132 DSC_0147 DSC_0116 - Version 2 DSC_0145

4 Juillet oblige, on s’est fait un tres bon resto de poissons frais et les feux d’artifice sur la plage South Beach: l’occasion de passer devant la borne 1 de la highway, la maison de Ernest Hemingway (que l’on n’a pas visite) et de voir le southernmost point, a seulement 90miles de Cuba donc.

DSC_0051 - Version 2 DSC_0296

DSC_0220 DSC_0229

Puis on a repris la route vers le nord, pour passer une derniere fois dans les Everglades et reprendre l’avion du retour. Au final, on regrette un peu d’etre alles en Floride a cette periode de l’annee: les orages et le temps pluvieux et tres lourd nous ont empeche de faire la plupart des activites prevues, et franchement on n’a plus l’habitude de changer notre emploi du temps a cause de la meteo ! Et oui, en Californie, on est clairement spoiles et on s’y habitue ! Lorsque l’on aura fini notre longue liste de choses a faire aux US, on envisagera probablement d’y revenir au moins de Janvier ou Fevrier …

Mais c’etait quand meme de bonnes vacances et on n’en a pas souvent donc on ne va pas faire les difficiles non plus :). Une derniere photo de la plage pour finir et les autres photos des Keys sont ici.

DSC_0305 - Version 2

282012
 

DSC_0820Peu apres que mon frere parte, les parents du Mouth sont arrives pour 2semaines. Pendant qu’on bossait la semaine, ils ont visite L.A. puis Sequoia NP et la Death Valley et le week-end nous sommes alles a Santa Barbara voir les baleines. Nous sommes arrives la-bas le samedi soir en fin d’apres-midi, juste le temps de nous balader le long de la plage et sur la jetee avant que la nuit tombe et nous avons mange en bord de mer dans un resto de poissons frais. Meme si on l’a vue tres rapidement, Santa Barbara est une ville tres agreable mais son principal point negatif reste le prix des hotels, tout est exhorbitant, meme les pauvres motels en bord de highway. Du coup quite a payer cher, on a choisi un hotel bien, le Haytt, sur le bord de mer… un peu decevant mais dans un style espagnol assez sympatique.

DSC_0842Pour ce qui est des baleines, plusieurs compagnies proposent des sorties, nous avons choisi Condor Express. A cette epoque de l’annee (Octobre), les sorties sont de 4h30 et valent $89, le depart est a 10am. C’est la migration vers le Sud, pour l’hiver et on peut principalement voir des baleines a bosses (humpback whales), des balaines grises (grey whales) et des dauphins.

DSC_0861

Nous etions une 40taine dans le bateau donc on ne se marchait pas dessus, c’etait pratique pour prendre les photos et changer de bord rapidement.En sortant du port, les quelques phoques de service nous saluent et c’est partis pour la recherche des baleines…

DSC_0947

On n’a pas eu a chercher tres longtemps, car peut etre 10min apres avoir quitte le port, 3 baleines a bosses se baladent dans le chenal.La mer est calme et tres claire donc on les voit bien, le bateau les suit pendant 30minutes probablement puis un banc de dauphins, des common dolphins s’approchent donc on change d’animal et on naviguent au milieu de centaines de dauphins qui jouent dans les vagues, c’est vraiment super. J’ai pris une petite video pour illustrer un peu mieux que les photos statiques.

DSC_1046 DSC_1099

Ensuite on est reparti voir les 3 baleines a bosses, et elles sont venues tres tres pres du bateau et nous ont gratifie de levers de queue fantastiques. Et comme l’eau etait tres claire, on pouvait les suivre sous l’eau et quand l’une d’entre elle est passee sous le bateau. Le papa du Mouth les a pris en video, j’ai mis le montage un peu plus bas.

DSC_1145 DSC_1203

DSC_1328La deuxieme partie du trip etait consacree aux Channel Islands, en y allant on a croise un deuxieme banc de dauphins, des long-beaked dolphins, plusieurs centaines egalement qui jouaient dans les vagues du bateau et entre les flotteurs de notre catamaran. Il faut 40 bonnes minutes pour atteindre l’une des iles, qui sont a l’etat sauvage. Cette partie n’est pas la plus passionnante sauf si vous etes fan d’oiseaux. On a vu quelques phoques egalement. Je pense que selon les jours, le bateau ne fait pas toujours la “route” jusqu’aux iles, ca depend surtout de combien de temps ils vont chercher les baleines avant de les trouver.

DSC_1400DSC_1370

DSC_1444Puis retour au port, en longeant les plate-formes petrolieres de la baie de Santa Barbara. Meme si le trip coute cher, cela vaut vraiment la peine. Apres c’est aussi une question de chance, mais il me semble que chaque trip est garantie “sealife sighting” et donc si vous voyez peu ou pas de choses, ils vous redonne un ticket gratuit pour une autre excursion… Toutes les photos sont ici.

072011
 

Jours 2 et 3 sur Moorea, le temps est un peu gris mais ca a l’air de se tenir. Chaque complexe hotelier a un bureau des activites avec lequel nous pouvons organiser nos journees. Donc en ce dimanche matin, on fait notre emploi du temps. Au programme des prochains jours, visite de l’ile en scooter, une partie de golf pour LeMouth, visite des plantations d’ananas et autres fruits de l’ile, plongee avec masque et tuba… beaucoup de choses !

Dimanche, on commence par le scooter pour se faire une idee de la vegetation et des coins sympas. Direction vers ce que les locaux appelent “la route des ananas”, c’est un chemin en terre qui traverse les plantations, tres sympa meme si un peu cahotique en 2 roues …on aurait bien visite les plantations du lycee agricole mais ferme car dimanche (on prend vite l’habitude que tout soit toujours ouvert aux US, ca nous fait bizarre de devoir prevoir en fonction des WE…). Echec egalement pour le point de vue du Belvedere dont la seule route d’acces est fermee pour cause de “course de cote”.

Du coup on part pour l’InterContinental Hotel et ses bassins de dauphins et tortues. C’etait un de mes reves de pouvoir nager avec des dauphins mais a $350 les 15min de nage j’ai renonce (faut pas pousser non plus). On s’est donc contente de les regarder du ponton, ils n’avaient pas l’air malheureux dans leurs bassins pourtant tres petits ! J’etais un peu surprise de voir qu’ils faisaient nager les gens dans les enclos alors qu’il y a des dauphins en liberte dans le lagon et qu’ils sont quand meme semi-apprivoises… Direction ensuite l’enclos les tortues, qui essayaient deseperement de monter sur la plage pour nous dire bonjour mais avec leurs nageoires minuscules c’etait pas tres faisable…

Arret dejeuner au restaurant/hotel “les Tipaniers”, tres bonne adresse, avec la terasse directement sur la plage et vue sur les deux seuls Motu (ilots) de Moorea puis on continue notre tour de l’ile. On s’est pris de bonnes averses 2 ou 3 fois, on faisait nos touristes a chercher un abris de fortune a chaque fois, alors que les locaux roulaient sous la pluie torse nu, no problem ! On termine notre boucle par la seule plage publique de l’ile et la plus belle, la plage de Temae.

Lundi, c’est golf pour LeMouth et moi j’accompagne en voiturette. J’aurais bien joue mais 18trous c’etait trop long et vu le tarif j’ai juge que je n’etais pas assez douee. Au passage mais j’y reviendrais plus tard, tout est excessivement cher de facon generale sur les iles, du coup tu selectionnes ce que tu veux vraiment faire pour eviter d’exploser ton budget et de manger des nouilles pendant 3 mois!

Le golf de Moorea est juste a cote de notre hotel et borde l’aeroport et la plage publique de Temae, il est superbe, avec plusieurs trous sur les pentes de la colline ce qui nous donne une tres belle vue et il a l’air difficile vu le nombre de balles que leMouth a perdu (j’ai bien fait de ne pas jouer). Perso, je me suis un peu fait bouffer par les moustiques mais sinon on a passe un bon moment, bon sauf quand leMouth a eu perdu sa n-ieme balle, la derniere et qu’il a fallu chercher dans les bas cotes pour trouver une balle de facon a ce qu’il finisse son parcours… :)! Retour ensuite a l’hotel, farniente au bord de la piscine et diner dans le restaurant local. Constat apres 3 jours: les poissons grilles, les carpaccios de Mahi-Mahi et les fruits sont vraiment delicieux.