242011
 

Derniers jours sur l’ile, shopping a Vaitape, la commune principale de Bora-Bora, achat de quelques souvenirs et visite de la ferme perliere. Les perles tahitiennes sont tres souvent abusement appelees perles noires mais en realite la gamme de couleurs possibles vient du nacre de l’huitre et donc passe par l’aubergine, le vert, le bleu nuit et le gris fonce.

Il y a maintenant tres peu voire pas du tout de perles 100% naturelles, elles debutent toutes par un petit nucleus de quelques mm, implante dans l’huitre de quelques mois. Il faut ensuite 2ans pour faire une premiere perle … sur toutes les huitres grefees, seules 10% vont produire un nucleus uniformement recouvert de nacre, donc une perle composee d’au minimum 2mm de nacre autour du nucleus pour etre certifiee “perle de Tahiti”. Ces perles peuvent etre parfaitement rondes (les plus rares donc les plus cheres), baroques, en forme de poire, striees … bref il y a beaucoup de possibilite de formes et de couleurs et cela depend ensuite des gouts de la personne.

La premiere greffe donne en general une perle de 8-9mm, si l’huitre a produit une belle perle, elle est re-greffee avec un nucleus plus gros. 2ans plus tard, elle donne une nouvelle perle, plus grosse, ect jusqu’a maximum 4 greffes et donc une perle de 13-15mm. Ces tres grosses perles sont tres tres rares et donc tres tres cheres. Ensuite les perles jugees “vendables” sont classees en 4 categories, de A a D, en fonction du nombre de defauts que la sirfce presente. A c’est moins de 3 defauts sur moins de 10% de la surface et D c’est des defauts, meme petits, repartis sur toute la surface de la perle. Donc cher lecteur tu as maintenant compris qu’une perle A, parfaitement ronde, de 15mm … eh bah ca coute un bras !

Ce qui est sympa quand tu vas directement chez le producteur, c’est que tu peux choisir une perle nue et la faire monter en pendentif ou en boucle d’oreille, cela fait un bijou completement unique et a ton gout, c’est ce que nous avons fait pour mon pendentif et ma petite paire de boucles d’oreille.

En sortant du magasin, il y avait pleins de Tikis peints sur les arbres, en sculpture… Ces “personnages” sont une marque de protection, de pleins de choses differentes, il y en a un peu partout dans les hotels, les restaurants, et maintenant chez nous vu qu’on en a ramene plusieurs !

Sinon pour ces 3 dernier jours, nous avions demenage dans un bungalow sur pilotis, et ca c’etait super la classe, avec une table de salon/aquarium que l’on pouvait ouvrir pour nourrir les petits poissons, LeMouth plongeait directement du bungalow, tip-top ! Le seul petit truc qui m’a derange c’etait le bruit des vagues qui claquaient sur les pilotis, a cause du vent, mais on s’y habitue et avec un oreiller sur la tete pour dormir ca passe bien :).

Toutes les photos de ces derniers jours sont disponibles ici, il y a entre autres un mariage polynesien sur la plage de l’hotel, enfin plutot un renouvellement de voeux … Et voila c’est la fin de nos vacances, je termine sur quelques vues de Bora-Bora aeriennes. Ces 2 semaines etaient vraiment merveilleuses, un si beau voyage pour notre voyage de noces, meme avec 2ans de retard c’etait parfait !

222011
 

Je vous previens cet article est tres long …

Mardi, matinee “repas des raies et des requins”.

Il pleut et il y a pas mal de vent ce qui a du decourager des personnes car nous ne sommes que tous les deux, donc ca nous fait une activite de groupe privatisee ! On commence par un tour de l’ile ce qui nous permet de voir la palette de bleus du lagon, on passe du turquoise au bleu fonce avec une delimitation presque parfaite, c’est impressionnant. Arrivee sur place, il pleut toujours et l’eau n’est pas bien chaude, de plus nous sommes tres proches de la barriere de corail donc le courant est fort. L’un des gars nous installe une corde pour que l’on puisse se tenir et rester a distance de la “gamelle” des requins (c’est plus prudent). Pendant ce temps, des dizaines de raies sont arrivees et tournent autour du bateau, elles connaissent tres bien l’endroit et savent que tous les jours, elles seront nourries, c’est pratiquement un zoo maritime sur commande. Une fois la corde installee, les gars commencent a jeter des bouts de sardines par dessous bord. En 1/2sec, 5 ou 6 requins sont la, au milieu des poissons papillons, des raies, des mouettes, un beau bazard ! Ce sont des requins a ailerons noirs, qui font environ 1.5m de long et qui sont inoffensifs pour l’homme.

On se jette a l’eau et le spectacle sous l’eau est encore plus impressionnant, ca grouille de partout. Les requins font des tours autour de nous, donc on les voit passer dans notre dos, a quelques metres, c’est pas tres rassurant au debut mais finalement on se rend vite compte qu’on ne les interesse pas. Par contre les raies elles veulent des gratouilles, elles nous montent dessus, il faut les pousser sur le nez pour eviter d’avoir 3 raies sur le buste, elles ne sont pas sauvages du tout ! Elles sont tres douces aussi bien sur la face avant noire que la face arriere blanche, et si tu as une sardine dans la main, elles deviennent folles !

Ensuite, on part a l’exploration de la barriere de corail, les couleurs sont incroyables, il n’y a pas beaucoup de fond donc il faut slalomer entre les “montagnes”. On est toujours au milieu de tous ces poissons multicolores, qui nous suivent c’est vraiment sympa.

Au retour vers le bateau, un autre groupe est arrive donc on re-assiste aux repas de tout ce petit monde, puis on se dirige vers un motu pour une degustation de fruits frais avant de repartir vers l’hotel, une bien belle matinee !

Mercredi, pas d’activite donc on en a profite pour visiter une ferme perliere, j’en parlerais dans le prochain article, la je passe directement a notre bapteme de plongee.

Donc Jeudi, avant dernier jour sur l’ile et donc avant dernier jour des vacances, c’est passe tellement vite. On a rendez-vous en debut d’apres-midi au centre de plongee a cote de l’hotel pour notre bapteme de plongee. On est 3 a faire de la plongee avec bouteille et 3 resteront en surface en snorkeling.

Le moniteur nous demande ce que l’on a deja fait et decide donc de nous emmener en dehors du lagon, pour plonger avec les requins citrons … gloups ! Bon il faut savoir que les requins de mardi, les pointes noires font 1.5m de long en gros, les citrons eux atteignent les 3m facile, ils sont censes etre innofensifs pour l’homme egalement mais il y a eu quelques comportements agressifs dans d’autres iles polynesiennes. J’avoue que sur le bateau je faisais pas trop la fiere, encore moins quand j’ai plonge et que j’ai vu la taille du truc, les citrons sont quand meme gros !!

Nous sommes d’abord descendus au fond, a 6m, en tenant une corde pour ne pas descendre trop vite, et en nous debouchant les oreilles regulierement. Une fois en bas, on a commence a nager tranquillement de maniere a s’habituer au detendeur, a la pression et a apprendre a respirer. On avait tous les ceintures de plomb pour nous aider a rester au fond, sinon les poumons etant remplis d’air, ils font office de bouee et tu remontes a la surface ! C’etait d’ailleurs tres surprenant de voir que tu peux “regler” ta profondeur rien qu’en inspirant ou expirant, poumons pleins = tu montes, poumons vides = tu descends !

Je n’ai pas pris de photos pendant les 30min de plongee car l’appareil waterproof n’etait etanche qu’a 3m et nous avons evolues entre 6m et 10m. Nous avons tous les deux A.DO.RE. notre bapteme de plongee, le silence (a part le bruit de ta respiration a la Dark Vador et les bulles quand tu expires), les poissons qui nagent vraiment avec nous, qui nous suivent cote a cote formant un cercle a 1m de nous, c’etait vraiment super ! Une fois remontes a la surface j’ai pu prendre quelques photos des requins, les petits pointes noires et les gros citrons.

Voila, c’etait notre derniere activite des vacances, prochain article, visite de la ferme perliere et conclusion de ses 2 superbes semaines. Les photos de ces deux activites sont disponibles ici.

102011
 

Jours 4 et 5 sur Moorea. Ce mardi, rien au programme, on bronze et on nage! Avant de partir, on avait achete un petit appareil numerique waterproof etanche a 3m, pour profiter des fonds sous-marins, donc on le teste en grandeur nature.

Le resultat n’est pas si mal, meme si les 8M pixels ne sont pas vraiment suffisants et meme si l’ecran en lui-meme a tellement peu de contraste qu’il est difficile de savoir ce que l’on vise sous l’eau ! Toutes les photos sous-marines que vous verrez dans les albums photos ou dans les articles, ont ete retouchees pour contre-balancer les tons bleus et ameliorer l’exposition. Nous avons vu une quantite de poissons hallucinante, juste au pied des bungalows, dans 2m d’eau voire moins. Les poissons colores jaune et orange (la majorite de ceux pris en photo) sont des poissons papillons, les autres je ne sais pas … Apres notre episode snorkeling, j’ai passe ma journee a lire l’un de mes bouquins de vacance, donc rien d’autre (d’interessant) a raconter pour aujourd’hui.

Mercredi on avait a la base prevu de faire une sortie Quad mais on s’est apercu lors du tour de l’ile en scooter que tout etait accessible en 2 roues donc on a annule pour relouer le scooter (beaucoup mois cher). Manque de chance, ce matin il pleut donc apres avoir attendu que cela se leve sans succes, nous avons choisi de louer une voiture, pour rester au sec.

Direction l’usine de jus de fruits Rotui de Moorea, dans la baie de Cook (voir plan dans l’article ici). On peut visiter les lignes de production et ensuite ils ont un magasin avec degustation et vente directe. On a craque pour du rhum a l’ananas et de la creme de coco (equivalent de Bailey’s mais a la coco), etant limite a 2L par personne au niveau des douanes, on a ete raisonnable ! Autour de l’usine il y a des dizaines de camionettes remplies d’ananas, les chauffeurs attendent que les remorques soit pesees, ca en fait du jus de fruit … (et du rhum a l’ananas :))!!

Ensuite nous prenons la route du Belvedere (qui est ouverte cette fois-ci), et au passage nous nous arretons au lycee agricole pour visiter les plantations. On nous donne une carte pour nous guider et c’est parti pour la balade au milieu des champs d’ananas et les goyaviers. Le temps est tres gris, il brouillasse pas mal, les moustiques sont partout mais c’est quand meme super sympa. J’apprends au passage que les ananas poussent sur des sortes d’arbustes, je me coucherais moins bete ce soir ! On circule au milieu des arbres fruitiers: pamplemousses, oranges, papayes, corossoles, goyaves et il y a egalement de nombreuses fleurs exotiques dont je ne connais pas le nom. Ensuite on monte au belvedere d’ou on est cense avoir une superbe vue mais avec le temps gris on ne voit meme pas l’ile de Tahiti (pourtant a seulement 20km), on distingue un petit peu les differents bleus du lagon mais pas autant qu’espere, il faudra revenir ;).

On a egalement fait les magasins de perles, ou on en a appris un peu plus sur la perle noire de Tahiti, je reviendrais dessus plus tard vu que l’on a visite une ferme perliere a Bora-Bora. Puis retour a l’hotel, pour ce dernier diner sur l’ile nous avons assite a un spectacle polynesien avec buffet de specialites locales: poissons crus au lait de coco, mahi-mahi a la vanille, thon en feuille de bananier… accompagnes de chants et danses, une belle soiree. Demain transfert a Bora-Bora en debut d’apres-midi.