272013
 

Apres avoir passe 2jours a Miami, on a pris la direction du parc national des Everglades, a une petite heure de route de Miami. Les everglades recouvrent une grande partie du sud de la Floride et 90% du parc ne sont pas accessibles en voiture (ou a pied), il faut alors prendre des kayaks, des canoes ou des aeroglisseurs (airboat). Il y a quand meme plusieurs parties amenagees, celle a partir du Ernest F. Coe visitor center et qui descend vers Flamingo offre le plus de possibilites de balades a pied, on a donc commence par la-bas.

DSC_0010 DSC_0011

DSC_0013

La balade la plus sympa (on l’a fait 3fois sur 3jours differents..) est celle de Anhinga Trail: des pilotis installes au milieu des marecages, et on part a la recherche de tortues, crocodiles et alligators. A cette periode de l’annee, l’eau est haute et il fait tres chaud donc ils se planquent dans les roseaux, avec seulement les yeux et le bout du nez qui depassent… ou comment jouer a cache-cache pendant 1h :). De temps en temps ils sortent sur les “plages” a l’ombre ou nagent entre deux emplacement ombrages donc ca donne l’occasion de mieux les voir, d’ou la triple balade …

DSC_0015 DSC_0074 2 DSC_0082 DSC_0087 DSC_0079 DSC_0094

DSC_0336

En descendant vers Flamingo, on peut s’arreter a Pa-hay-okee Overlook, point de vue a 180deg sur le parc, tres sympa, puis dernier arret a West Lake, pour marcher au milieu des mangroves rouges et atteindre le lac, tres secoue par le vent et l’orage qui montait ! On est descensdu jusqu’a Flamingo mais tout etait ferme, on est en hors saison …

DSC_0119

DSC_0105 DSC_0110

Les 2 autres parties du parc sont sur la route Nord qui va vers le golfe du Mexique. Le long de cette route 41, il y a le Shark Valley visitor center, qui offre des tours en tram ou en velos sur une 15zaine de kms. Avec les orages qui menacaient, on a renonce a la balade en velos et le tram tour etait bien trop cher pour que ca vaille le coup. Du coup on a prefere faire un tour en airboat au Gator Park, sensations garanties (voir video plus bas) ! 10-15min de glissades controlees au milieu des roseaux puis une  petite balade a la recherche de ‘gators. Avec les coupons, ca nous a coute dans les $20/personne, ce qui reste raisonnable.

 DSC_0044 2 DSC_0045 2

DSC_0050 2

Enfin, si on continue plus loin vers le golfe du Mexique, on peut prendre une route en terre qui traverse le parc, au milieu des petites rivieres, au lieu de suivre la route 41. Aux dires des gens, c’est la que l’on voit le plus de crocos car en hiver, ils cherchent la chaleur donc se mettent en plein milieu de la route pour bronzer, mais en plein ete, ils cherchent au contraire la fraicheur des eaux et l’ombre des arbres donc on n’a pas vu grand chose… Au final, on a ete un peu decus du parc, on s’attendait a quelque chose de beaucoup plus grandiose mais c’est en partie du a la saison, il faudrait y retourner en hiver pour vraiment en profiter et faire du kayak ou du velo hors des sentiers balises. Toutes les photos sont ici.

DSC_0071_2

072011
 

Jours 2 et 3 sur Moorea, le temps est un peu gris mais ca a l’air de se tenir. Chaque complexe hotelier a un bureau des activites avec lequel nous pouvons organiser nos journees. Donc en ce dimanche matin, on fait notre emploi du temps. Au programme des prochains jours, visite de l’ile en scooter, une partie de golf pour LeMouth, visite des plantations d’ananas et autres fruits de l’ile, plongee avec masque et tuba… beaucoup de choses !

Dimanche, on commence par le scooter pour se faire une idee de la vegetation et des coins sympas. Direction vers ce que les locaux appelent “la route des ananas”, c’est un chemin en terre qui traverse les plantations, tres sympa meme si un peu cahotique en 2 roues …on aurait bien visite les plantations du lycee agricole mais ferme car dimanche (on prend vite l’habitude que tout soit toujours ouvert aux US, ca nous fait bizarre de devoir prevoir en fonction des WE…). Echec egalement pour le point de vue du Belvedere dont la seule route d’acces est fermee pour cause de “course de cote”.

Du coup on part pour l’InterContinental Hotel et ses bassins de dauphins et tortues. C’etait un de mes reves de pouvoir nager avec des dauphins mais a $350 les 15min de nage j’ai renonce (faut pas pousser non plus). On s’est donc contente de les regarder du ponton, ils n’avaient pas l’air malheureux dans leurs bassins pourtant tres petits ! J’etais un peu surprise de voir qu’ils faisaient nager les gens dans les enclos alors qu’il y a des dauphins en liberte dans le lagon et qu’ils sont quand meme semi-apprivoises… Direction ensuite l’enclos les tortues, qui essayaient deseperement de monter sur la plage pour nous dire bonjour mais avec leurs nageoires minuscules c’etait pas tres faisable…

Arret dejeuner au restaurant/hotel “les Tipaniers”, tres bonne adresse, avec la terasse directement sur la plage et vue sur les deux seuls Motu (ilots) de Moorea puis on continue notre tour de l’ile. On s’est pris de bonnes averses 2 ou 3 fois, on faisait nos touristes a chercher un abris de fortune a chaque fois, alors que les locaux roulaient sous la pluie torse nu, no problem ! On termine notre boucle par la seule plage publique de l’ile et la plus belle, la plage de Temae.

Lundi, c’est golf pour LeMouth et moi j’accompagne en voiturette. J’aurais bien joue mais 18trous c’etait trop long et vu le tarif j’ai juge que je n’etais pas assez douee. Au passage mais j’y reviendrais plus tard, tout est excessivement cher de facon generale sur les iles, du coup tu selectionnes ce que tu veux vraiment faire pour eviter d’exploser ton budget et de manger des nouilles pendant 3 mois!

Le golf de Moorea est juste a cote de notre hotel et borde l’aeroport et la plage publique de Temae, il est superbe, avec plusieurs trous sur les pentes de la colline ce qui nous donne une tres belle vue et il a l’air difficile vu le nombre de balles que leMouth a perdu (j’ai bien fait de ne pas jouer). Perso, je me suis un peu fait bouffer par les moustiques mais sinon on a passe un bon moment, bon sauf quand leMouth a eu perdu sa n-ieme balle, la derniere et qu’il a fallu chercher dans les bas cotes pour trouver une balle de facon a ce qu’il finisse son parcours… :)! Retour ensuite a l’hotel, farniente au bord de la piscine et diner dans le restaurant local. Constat apres 3 jours: les poissons grilles, les carpaccios de Mahi-Mahi et les fruits sont vraiment delicieux.